Bienvenue à Tripoli Liban

The Tripoli Internet Database/tripoli-city.org

Tripoli




Le Château de Tripoli.




Le Château de Tripoli.




La Grande Mosquée Mansouri




Mosquée Taynâl




Mosquée Al-Mu'allaq




Mosquée Al-Burtasi




Madrassa Al-Tuwashiyat




Khanqah




Hammam Izz ed-Dîne
Hammam Izz ed-Dîne




Hammam el-'Abd




Khan al-Khayyatîne




Khan al-Misriyyîne




Souk al-Haraj




La Tour de Barsbay




L'îles de Ramkeen, des Palmiers, et Sanani.




L'île de Bakar




Souk Al-Bazerkan




Vendeur de Kharnoob (Boisson Traditionelle)




Architecture Ottomane à Tell




La Tour de Télécommunication




Le Parc Menchiyeh




Boulevard El-Mina




Al-Tell




Architecture Ottomane à Tell

Accès facile

  1. Histoire
  2. Fouilles Archéologiques
  3. Quelques Endroits a Visiter
  4. Les îlots de Tripoli
  5. Quelques Informations Utiles
  6. Climat
  7. Visa
  8. Heure Locale
  9. Langues Parlées
  10. La Monnaie
  11. Détaxe aux Touristes
  12. Horaires de Travail
  13. Jours Fériés
  14. Problèmes Environnementaux
  15. Saveurs du Monde - Tripoli, Liban (Vidéo)
  16. Le Liban et nos sens (Vidéo)

Introduction

Tripoli (Tarablos), à 85 km au nord de Beyrouth, est la capitale du Liban-Nord et la seconde ville du Liban avec une superficie de 22,5 km2. C'est une ville d'une hospitalité légendaire ou le présent s'accommode de l'histoire et ou l'activité économique trépidante se double d'un style de vie décontracté. Tripoli est facilement accessible par l'autoroute du Nord. Dès votre arrivée, la ville vous accueille avec ses avenues plantées d'arbres qui donnent à Tripoli un cachet propre. Ici, le passé est mieux conservé que partout ailleurs au Liban, et le visiteur peut trouver des styles architecturaux, des habitudes et des traditions qui ont presque entièrement disparu dans d'autres villes du pays. Tripoli une ville d'une hospitalité légendaire oþþýþþù le présent s'accomode de l'histoire et où l'activité économique trépidante se double d'un style de vie décontracté.

Ayant moins souffert que d'autre villes libanaises pendant la longue période de la guerre civile, Tripoli tente aujourd'hui de redynamiser la vie urbaine. Son économie est basée sur l'artisanat, la petite industrie de transformation et petit à petit vers le tourisme.


Histoire

Quoique les sources historiques et quelques vestiges archéologiques permettent aujourd'hui d'affirmer que Tripoli existait déjà au 14ème siècle BCE, l'histoire de la ville ne peut être suivie avec une relation précision qu'à partir du 9ème siècle avant notre ère. C'etait en effet l'époque au cours de laquelle des Phéniciens avaient établi sur la pointe occidentale de la presqu'île un comptoir qui allait devenir à l'époque perse le siège d'une confédération groupant les Sidoniens, les Tyriens et les Aradiens. Le site, doté de ports naturels et protégé par un chapelet d'îlots qui s'égrènent en face du rivage, commandait l'une des voies militaires et commerciales les plus importantes de la région. Au cours de l'époque hellénistique, sous les successeurs d'Alexandre le Grand, Tripoli servit de base navale importante et accéda vers la fin de cette époque à une certaine autonomie. Mais c'est surtout au cours de l'époque romaine que la ville atteint l'apogée de son développement et se pare de nombreux monuments. Cette ville florissante fut toutefois détruite en 551, au cours de l'époque byzantine, par un terrible tremblement de terre et un gigantesque raz de marée.

Peu après 635 Tripoli devint une importante base navale sous les Omayyades. Elle devait cependant accéder à une certaine indépendance sous les Fatimides et devint un centre culturel d'une grande réputation. Au début du 12ème siècle, Tripoli est assiégée par les Croisés qui l'occupent en 1109. La ville subit alors de grands dommages qui affecteront particulièrement la riche bibliothèque de sa "Maison de la Science" avec ses milliers d'ouvrages.

Au cours de l'époque des Croisades, Tripoli était la capitale du Comté qui portait son nom. Elle tomba en 1289 entre les mains du Sultan Mameluk Qalaoun qui donna alors l'ordre de raser la vieille ville, sise sur la presqu'île d'Al-Mina, et de construire une nouvelle plus à l'intérieur des terres, au pied du Château de Tripoli. C'est alors que l'on commença à construire les monuments qui donnent aujourd'hui à la ville son cachet propre. Sous les Ottomans, entre 1516 et 1918, Tripoli devait garder sa prospérité et nombreux sont les monuments de la ville qui appartiennent à cette époque.


Fouilles Archéologiques

Les vestiges antiques de Tripoli n'ont pas été soumis à une activité archéologique systématique du fait qu'ils gisent sous les constructions modernes d'Al-Mina. Les fouilles entreprises dans cette zone ont toutefois permis la mise au jour d'une partie des quais de l'ancien port sud et d'une nécropole de la fin de l'époque hellénistique. Une fouille effectuée à l'intérieur du Château a permis d'autre part de découvrir un certain nombre de vestiges remontant à l'Age du Bronze, à l'Age du Fer, ainsi qu'aux époques Romaine, Byzantine et Fatimide.


Quelques Endroits a Visiter

Tripoli recèle d'innombrables vestiges parmi lesquels une centaine de monuments, datant pour la plupart du 14ème siècle, ont été inscrits à l'inventaire des monuments historiques. On y dénombre une douzaine de mosquées Mamlukes et Ottomanes, autant de madrassas ou écoles coraniques et un certain nombre de khans, ou caravansérails, et de hammams ou bains publics, qui perpétuent la disposition des thermes Romains de Byzantins. Quant aux souks, ils constituent avec les khans un espace où tailleurs, bijoutier, parfumeurs, tanneurs, fabricants de savon et d'autres corps de métiers, se regroupent dans un environnement qui n'a presque pas changé depuis le Moyen Age.

  1. Le Château de Tripoli: Dominant la ville de sa masse, le Château de Tripoli (Qal'at Tarablos) a été l'objet de nombreuses restaurations et réfections au cours de son histoire. De nos jours on peut y voir une construction octogonale d'époque Fatimide (11ème siècle) transformée en église par les Croisés, quelques structures de l'époque des Croisades (12ème-13ème siècle) des additions datant de l'époque Mameluke (14ème siècle) et de l'époque Ottomane (16ème siècle). Toutefois, l'état actuel de cette puissante forteresse de 140 m de long et de 70 m de large, est dû aux grands travaux de restauration entrepris par Mustapha Barbar Agha, gouverneur de Tripoli au début du 19ème siècle.
  2. La Grande Mosquée Mansouri: Commencée en 1294 et achevée en 1315, la Grande Mosquée consiste en une vaste cour entourée de portiques donnant sur une salle de prière couverte de voûtes et d'une coupole. On y décèle quelques éléments d'architecture occidentale parmi lesquels le portail nord et le minaret. Les nombreuses plaques inscrites, incrustées dans les murs de la Grande Mosquée, fournissent des informations sur le monument autant que sur les détails de la vie quotidienne de l'époque Mameluke.
  3. Mosquée Taynâl: Elle fut construite en 1335 par l'Emir Saïf ed-Dîne Taynâl Al-Hajeb Al-Ashrafi. Certains colonnes de granite et des chapiteaux de marbre d'époque romaine tardive, ont été réutilisés dans la première salle de prière. La porte monumentale qui sépare les deux salles de prière est un exemple de la richesse du décor architectural de l'époque Mameluke.
  4. Mosquée Al-Mu'allaq: Cette mosquée à minaret octogonal, construite en 1556, semble devoir son nom de "Mosquée suspendue" au fait qu'elle a été aménagée à l'étage.
  5. Mosquée-Madrassa Al-Burtasiyat: Cette mosquée - Madrassa, construite en 1310, est couverte de coupoles sur pendentifs. Son mur sud est orné de marbres polychromes et comporte un mihrâb richement décoré d'une mosaïque dorée. Son minaret carré, orné de baies géminées, est construit immédiatement au-dessus de la porte.
  6. Madrassa Al-Qartâwiyat: Construite en 1326, cette madrassa compte parmi les monuments les plus décorés de Tripoli. Sa porte d'entrée est ornée de stalactites et de panneaux de marbres polychromes et sa salle de prière est couverte d'une coupole ovale.
  7. Madrassa Al-Tuwashiyat: Ce monument, a été construit durant le 14ème siècle. Le mur de façade, avec ses assises alternées de grès et de basalte noir, est dominé par la porte dont le sommet, en forme de coquille, est décoré de zigzags rayonnants, de pendentifs et de colonnettes torsadées.
  8. Khanqah: Ce monument, unique au Liban, fut construit durant le 14ème siècle pour accueillir des Soufis. IL consiste en une cour à ciel ouvert et à bassin central, entourée de petites chambres et d'une plate-forme surélevée, un Diwân, qui s'ouvre derrière un grand arc à claveaux blancs et noirs supportés par deux colonnes de granite.
  9. Hammam Izz ed-Dîne: Offert à la ville par son gouverneur Izz ed-Dîne Aïbak, mort en 1298 et dont la sépulture se trouve dans un mausolée adjacent, ce bain public occupe l'emplacement de l'église et de l'hospice Saint-Jacques datant de l'époque des Croisades. Le porche conserve encore une plaque inscrite au nom du saint entre deux coquilles, tandis que le linteau de la porte est orné de l'Agneau pascal. Partiellement détruit et hors d'usage, il est aujourd'hui en cours de restauration.
  10. Hammam el-'Abd (près de Khan as-Saboun): Construit vers la fin du 17ème siècle, c'est le seul bain encore en activité à Tripoli. Avec ses coupoles à bulles de verre, il illustre la disposition et l'ambiance des bains publics Mameluks et Ottomans.
  11. Hammam al-Jadid: Quoique hors service depuis son expropriation et sa restauration au début des années soixante-dix, le "Nouveau Bain" construit en 1723-1730, est le plus vaste ensemble de ce genre à tripoli.
  12. Khan al-Khayyatîne: Khan al-Khayyatîne ou "des tailleurs" fut construit durant la première moitié du 14ème siècle sur les ruines d'un édifice plus ancien. Aujourd'hui restauré, il consiste en une longue allée couverte, bordée de boutiques et de chambres à l'étage. Juste devant l'entrée ouest se dresse une colonne de granite surmontée d'un beau chapiteau corinthien en marbre.
  13. Khan al-Misriyyîne: "Le caravansérail des Egyptiens" paraît avoir été construit durant la première moitié du 14ème siècle. Il adopte la disposition classique des établissements similaires avec une cour à ciel ouvert comprenant un bassin central et entourée de magasins au rez-de-chaussée et de chambres à l'étage s'ouvrant sous des portiques.
  14. Souk al-Haraj: Ce monument exceptionnel du 14ème siècle, est un marché couvert occupé de nos jours par des matelassiers. Ses voûtes d'arêtes s'appuient sur 14 colonnes de granite qui semblent avoir appartenu à une structure plus ancienne.
  15. La Tour de Barsbay: Alors que la plupart des tours et fortins qui protégeaient les rivages tripolitains à l'époque mamluke ont disparu ou ont été incorporés dans des constructions ultérieuses, la Tour de Barsbay reste remarquablement bien conservée depuis le milieu du 15ème siècle, date de sa construction. Elle doit son nom actuel au Prince Sayfeddine Barsbay ben Abdullah ibn Hamzeh Al-Nasiri. Elle est dotée d'une porte ou alternent les assises de pierres blanches et noires et se compose de deux étage voûtés. Ses murs extérieurs montrent l'utilisation des fûts de colonnes romaines en boutisse.
  16. L'église Saint-Jean du Mont-Pèlerin: D'importants vestiges de cette église de l'époque des Croisades ont été trouvés à quelques 200 mètres au sud du Château dans le cimetière maronite de Saint-Jean sur la colline d'Abu Samra. Il s'agit d'une église double, dont la plus grande chapelle se termine par une abside semi-circulaire et la plus petite par une abside rectangulaire.

Si Vous Avez le Temps

Les îlots de Tripoli: Face au rivage s'égrène un chapelet d'îlots dont le plus important est l'île des Palmiers ou des Lapins. Protégée par l'UNESCO en 1992, c'est aujourd'hui une réserve naturelle fréquentée par les tortues de mer et les oiseaux migrateurs et contient quelques vestiges romains et croisés.


Quelques Informations Utiles

  • Porter des chaussures adéquatés pour la visite des souks de la vieille ville.
  • Les femmes devraient se munir d'écharpes et de tenues décentes pour la visite des mosquées.
  • Au cas ou certains monuments seraient fermés, ne pas hésiter à en demander la clé au magasin avoisinant.

Climat

Tripoli bénéficie d'un climat méditerranéen avec environ 300 jours de soleil par an. Il ne pleut pratiquement jamais entre juin et septembre. Les mois de juillet et d'août sont souvent torrides avec une température qui frôle les 30° Celsius à basse altitude. Les hivers sont relativement doux. A noter que l'hiver reste ponctué de belles journées d'ensoleillement.


Visa

Les étrangers désirant se rendre au Liban doivent détenir un passeport valide et obtenir un visa auprès des ambassades et consulats libanais à l'étranger. Les ressortissants de 33 pays (dont les pays membres de l'Union Européenne, les Etats-Unis, les pays du Golfe,…) peuvent obtenir leur visa automatiquement à l'aéroport de Beyrouth. Pour cela il suffit d'être muni d'un passeport en cours de validité.


Heure Locale

Heure GMT + 2 heures en hiver et + 3 heures en été.


Langues Parlées

L'arabe est la langue officielle du pays. Une distinction peut être faite entre l'"arabe parlé" ou dialectal et l'"arabe écrit" commun à tous les pays arabes. La langue française est largement répandue depuis le mandat français. Quant à l'anglais, il devient progressivement la langue privilégiée des affaires. Il est de plus en plus parlé par une bonne partie de Libanais. Bref, vous n'aurez sûrement aucun problème à vous exprimer dans ce pays où la majorité des habitants est au moins bilingue. A noter par ailleurs que la plupart des journaux et revues internationaux sont disponibles dans les kiosques et les librairies avec seulement un ou deux jours de retard.


La Monnaie

La monnaie libanaise est la Livre Libanaise. Vous n'aurez aucun problème à échanger vos devises dans ce pays où le système bancaire est l'un des plus développés de tout le Moyen-Orient. Les systèmes de paiement sont modernes et la plupart des banques disposent de distributeurs automatiques acceptant les cartes de crédit internationales.


Détaxe aux Touristes

A partir deu 1.2.2002, les touristes peuvent bénéficier d'une détaxe sur les biens achetés au Liban pendant leur séjour et transportés avec eux à l'étranger.

Toute personne de nationalité étrangère ou libanaise résidant à l'étranger et dont la durée de séjour au Liban n'excède pas 3 mois consécutifs peut bénéficier d'une détaxe.

Les achats qui n'ouvrent pas droit à une détaxe:

  1. Les services de tout genre (hôtels, télécommunications, location de voiture, tours organisés...).
  2. L'alimentation (restaurants, cafés, super marchés...).
  3. L'essence et le tabac.

Pour bénéficier d'une détaxe:

  1. Les biens achetés doivent être transportés hors du territoire libanais dans les bagages personnels du touriste.
  2. Les biens doivent avoir été achetés auprès de commerçants soumis à la TVA.
  3. Le montant de chaque facture, par magasin, doit s'élever à 150.000 livres libanaises par jour au minimum (~100 $, 115 Euros).
  4. Les biens achetés doivent être transportés hors du territoire libanais dans un délai de 3 mois à compter de la date d'achat c'est-à-dire de la date de facturation. Le transport des biens hors du Liban ne doit pas nécessairement avoir lieu lors de la 1ère sortie du touriste du territoire libanais tant qu'elle a lieu dans le délai du séjour au Liban mentionné ci-dessus.
  5. Les biens achetés ne doivent pas être utilisés au Liban (sauf pour les voitures).

La procédure à suivre pour bénéficier de la détaxe:

  1. Le touriste doit exiger du commerçant une facture indiquant son numéro d'enregistrement à la TVA, son nom et son adresse, le nom et l'adresse du touriste, la description des achats, leur montant et le montant de la TVA payée.
  2. Le touriste doit se procurer un formulaire de détaxe auprès du commerçant enregistré a la TVA (ou à l'aéroport à la sortie du territoire) et doit le remplir.

Au point de sortie du Liban, le touriste doit présenter aux autorités douanières les biens à détaxer, le formulaire de détaxe dûment rempli, ainsi que les factures y afférentes. Il est important de préciser que les autorités garderont l'original des factures; le touriste désirant garder une copie devra les faire photocopier à l'avance ou en demander une copie au commerçant.

Les autorités douanières inspectent les biens à détaxer afin de s'assurer de leur conformité aux factures et tamponnent le formulaire de détaxe et les factures à cet effet.

L'entité qui sera en charge de la gestion de la détaxe aux touristes traitera les demandes de remboursement. Dans le cas où les conditions sont satisfaites, la TVA est remboursée au moyen d'un chèque bancaire où d'un virement sur carte bancaire après déduction de la commission de la société. Dans le cas où la demande de remboursement est refusée, le touriste en est informé ainsi que les motifs de ce refus.


Horaires de Travail

Le jour officiel de fermeture hebdomadaire est le dimanche. Mais certaines grandes surfaces ainsi que la plupart des supermarchés restent ouverts au moins durant la matiné du dimanche. Les heures d'ouverture en cours de semaine sont en général comme suit:

  1. Administration publique: du lundi au jeudi de 8h à 14h, le vendredi de 8h à 11h et le samedi de 8h à 13h.
  2. Secteur privé: de 8h à 18h (du lundi au vendredi).
  3. Banques: de 8h30 à 16h du lundi au vendredi. Les samedis, juqu'à 13h.
  4. Magasins: de 9h30 à 18h du lundi au jeudi. Les vendredis et samedis, jusqu'à 13h.
  5. Supermarchés: de 8h30 à 20h.

Ces horaires varient suivant les saisons et les établissements.


Jours Fériés

  1. 1er Janvier: Nouvel an
  2. 9 Février: St-Maron
  3. Vendredi Saint: Catholique et Orthodoxe
  4. Lundi de pâques: Catholique et Orthodoxe
  5. 1er Mai: Fête du travail
  6. 6 Mai: Fête des Martyrs
  7. 25 Mai: Fête de la Résistance et de la Libération
  8. 15 Aôut: Fête de la Vierge
  9. 1er Novembre: Toussaint
  10. 22 Novembre: Fête de l'Indépendance
  11. 25 Décembre: Noël

Les jours fériés Musulmans dépendent des calendriers lunaires:

  1. Eid al-Fitr: Fin du Ramadan (3 jours; 1-3 Chawwal)
  2. Eid al-Adha: 3 jours après le pélérinage à la Mecque (10-13 Zou Al-Hijjah)
  3. Nouvel An de l'Hégire: 1 Muharram
  4. Achoura: 10 Muharram
  5. Eid al-Mawled: Naissance du prophète Mahamed (12 Rabii Al-Awwal)

Problèmes Environnementaux

La ville de Tripoli à l'image de plusieurs villes libanaises et se trouve cernée par la montagne d'un côté et la mer de l'autre. C'est donc une ville littorale avec tous ses avatars et problèmes (pollution côtière, bétonnage de la côte, etc).

L'absence totale de distribution d'eau dans certains quartiers ajoutée à la très grave pollution des puits privés, le rejet des eaux usées directement dans la mer, dans les rivières, wadis et puits profonds ainsi que le déversement sans aucun discernement de déchets solides, le long de la côte et dans les wadis ont eu des effets importants et évidents sur l'environnement et l'homme: pollution de la mer, haut niveau de colibacilles s'élevant à plus de 30 fois au-dessus des normes fixées par l'OMS à proximité des plages publiques, manifestations de choléra et pollution des sources d'eau souterraines. L'occupation inappropriée du terrain et le développement incontrôlé de la zone côtière étaient source de dégradation de l'environnement.

Malgré les efforts des municipalités et des ONG dans le but de maintenir quelques services urbains, le problème posé par la dégradation de l'environnement n'a toujours pas trouvé de solution. Le National Emergency Recovery Program (NERP) (Programme National de Redressement d'Urgence), approuvé par le Gouvernement du Liban (GDL) en juillet 1992 ne constituera qu'une mince amélioration de la situation en ce qui concerne l'environnement: il n'apportera pas de solutions durables et locales à cette situation de dégradation de l'environnement.

La situation environnementale difficile dans laquelle se trouve la ville de Tripoli a incité celle ci tout d'abord à recenser ses forces et ses faiblesses, ses capacités et ses besoins matériels, humains et institutionnels, mais également connaitre les causes des problèmes et les moyens de les résoudre. C'est dans ce cadre que la ville de Tripoli a lancé en 1993 son audit avec des experts internationaux et des techniciens municipauxs.

La grande agglomération de Tripoli, lieu d'importantes dégradations de l'environnement, offre aujourd'hui d'énormes possibilités d'investissements dans le secteur de la distribution de l'eau, de l'assainissement, de la gestion des déchets solides et de la valorisation urbaine susceptibles d'importants retours dans de nombreux domaines. Ces investissements dépendront de l'engagement des municipalités et des ONG à oeuvrer ensemble afin d'améliorer les services urbains et la qualité de la vie. Ces investissements, une fois qu'ils auront été soigneusement sélectionnés et conçus, conduiront à des améliorations immédiates et importantes non seulement pour les habitants actuels et les futures générations de l'agglomération de Tripoli, mais également pour le nord du Liban, la mer Méditerranée et la communauté internationale. Aujourd'hui, investir dans l'agglomération de Tripoli n'est pas simplement un impératif moral viable économiquement, mais surtout un modèle pour d'autres investissements à bas risques et à un grand impact dans les autres régions du Liban et sinon du Moyen-Orient.


Saveurs du Monde: Le Liban

Plus qu'un périple à la surface de la terre, à la découverte des peuples, des richesses, des cultures, la série documentaire intitulée "Saveurs du monde" propose de révéler l'âme d'une région du globe en s'intéressant tout particulièrement à ses habitudes culinaires.

Un plat n'est en effet que le résultat d'un environnement géographique, climatique, mais aussi historique et culturel.

Pourquoi les plats libanais sont-ils si variés et si savoureux ?

Parce que le Liban s'est imposé, tout au long de son histoire, comme le carrefour de cultures multiples et de différentes civilisations. Mais aussi parce que ses vallées, régulièrement arrosées par la pluie, abritent des terres riches qui permettent de multiplier et de diversifier les cultures.

De villes en villages, de riches vallées en champs cultivés, en passant par les marchés locaux ou les criées, la caméra de Robert Golden pénètre dans les cuisines et les restaurants, afin de saisir sur le vif les gestes du quotidien.

La fabrication d'un pain au Liban, la préparation d'un tagine au Maroc, l'élaboration de plats de fête au Kerala : autant de traditions qui constituent les éléments fondateurs de la culture de ces peuples.

Et les ingrédients utilisés, les épices choisies, de la coriandre au curry, du cumin à la cannelle, sont comme autant de saveurs permettant de distinguer les pays les uns des autres. Tous possèdent en effet un goût unique : leur personnalité.

Regardez ce vidéo

Tripoli: La Porte de l'Orient

Un film réalisé par les élèves du Lycée Saint-Coeur (Nada Tadmori, Dayana Dandachi, Joyce Ishak, Rima Kheir, Ilham Ali) sous la conduite de Mr. Khaled Tadmori (Dec. 1999).

Regardez ce vidéo

Le Liban et nos sens

Un film réalisé par les élèves de première et le CE I rouge du Lycée Franco-Libanais sous la conduite de Blandine de Faletane-Perroton, Laurent Dupont, et Lionel Montfaugon (2002).

Regardez ce vidéo
"A mes amis inconnues, je dédie cette image de mon pays"

L'Amour de Loin / Libretto d'Amin Maalouf

L'Amour de Loin / Libretto d'Amin Maalouf

Traduisez cette page


Recherchez la base de données

Actionné par whatUseek

Contactez-Nous

Si vous voulez suggérer un nouvel aspect Tripolitain qui n'est pas disponible dans la base de données, envoyez svp vos suggestions et commentaires à: Dr. Ghazi Omar Tadmouri.


Commentaires sur le Site Web

"Tripoli-City, voilà un site- portail de la grande ville du Nord-Liban qui fait enfin honneur à la francophonie de cette région avec la version complète en Français d'un contenu particulièrement bien étoffé et illustré. Cela méritait bien une mention spéciale notre part." Liban Vision.


Notification De Copyright

L'information présenté dans le site Web Tripoli Internet Database/tripoli-city.org est protégée par la loi de copyright. La reproduction ou la distribution publique non autorisée du matériel contenue dans le site Web de Tripoli Internet Database/tripoli-city.org peuvent avoir comme conséquence des pénalités civiles et criminelles graves, et seront poursuivies jusqu'au degré maximum possible en vertu de la loi.

First Launched: October 11, 2003

Last update: June 19, 2015

© Copyright tripoli-city.org. All rights reserved.